En effet, lorsque que je regarde autour de moi et que je vois toutes ces actions ecologiques lancées par de grosses sociétés et même nos gouvernements je me dis que c'est bien, que les choses bougent enfin. Celà dis au fil du temps, ou plus sûrement parceque je vieilli et que je perds ma naïveté ;-), je me rends compte que globalement on se fout quand même bien de notre gueule. Et oui ! Voici quelques exemples simple de foutage de gueule que j'ai pu constater ces derniers mois.

1. Automobile

Aujourd'hui la majorité des constructeurs valorisent le diesel parceque ca coûte moins cher et que ca consomme moins. Ca pollue aussi moins que l'essence sur certains points mais pas sur d'autres.
En effet le Diesel libère moins d'hydrocarbures imbrûlés et de gaz carbonique que le moteur essence (respectivement : moins 15 à 25% et moins 20 à 30%) mais libère plus de particules. Le gaz carbonique étant responsable de l'effet de serre. Mais il recrache énormément plus de particules que les moteurs à essence. Les particules sont ces fumées noirâtres qui exaspèrent les piétons et les cyclistes. Ils sont aussi désastreux pour tous les insuffisants respiratoires. Certains considèrent qu'ils seraient cancérigènes. Le pot catalytique a réduit depuis 1993 la pollution en ce domaine et l'essence reste moins gravement polluante que le diesel concernant les particules. Les diesels sont montrés du doigt, surtout pour les très fines particules, celles qui sont les plus pernicieuses en terme de santé. Le filtre à particule en retient 90% mais il n'est pas présent sur tous les modèles. Une directive européenne devait rendre le FAP obligatoire en 2006, mais elle n'est toujours pas arrivée. Bref finalement aucune des deux motorisations n'est à la hauteur vis à vis de l'environnement. Restent les technologies hybrides, comme celle de Toyota (Prius), le GNV ou le GPL.
Le GPL est le moins polluant et le moins cher. Il brûle complètement, n'émet ni hydrocarbures imbrûlés ni particules solides. Sa combustion propre préserve l'huile du moteur, ce qui augmente sa longévité et sa fiabilité. De plus une voiture au GPL est autorisée à circuler les jours de forte pollution, même si elle n'est pas dotée d'un catalyseur (véhicules antérieurs à 1993). Le problème c'est que l'installation d'un kit GPL coute entre 1500€ et 3500€ et qu'il faut une ré-homologation tous les 8 ans. Certains de nos voisins européens sont très pro-GPL, notamment l'Italie qui de mon point de vue regorge de voitures GPL. J'ai rarement fait la queue à une pompe GPL en France alors que là bas j'ai rarement été seul à une pompe GPL... A vous de conclure :-).
Des actions de notre gouvernement existent afin de promouvoir les énergies propres mais elles sont ridicules. Il existe un crédit d'impôts de 2000€ pour les gens achetant un véhicule GPL, Hybride ou GNV sous certaines conditions. Pour le GPL par exemple : que la voiture soit neuve avec GPL ou d'occasion avec rajout d'un kit GPL (pas l'achat d'une occasion déjà au GPL) et qu'elle soit en dessous d'un certain seuil de rejet de CO² au km. Cependant ils ne trouvent rien de mieux que de s'arranger pour octroyer le moins de crédits possibles. Par exemple j'ai pris le choix d'acheter une voiture GPL neuve en 2006 qui recharchait 150 g/km de CO². J'étais donc dans les normes pour avoir le crédit d'impôts. Mais non l'état avait décider de changer la norme anti-pollution en 2006 et du coup plus aucune voitures n'était homologuée pour être sujette à ce crédit d'impôts (alors que la mienne rentrait quand même dans les grilles des conditions). Il fallait attendre que le constructeur obtienne une nouvelle homologation... Bref GPL oui, crédit non. Merci. Bonne promotion des énergies non polluantes...

Crédit d'impôt véhicule propre

2. Au supermarché...

  • J'ai fais ce WE une constation assez désarmante. Je voulais simplement m'acheter des lames de rasoir. Je vais donc au rayon concerné, prends mon pack de 4 lames à 8€. Là ma petite (oui petite) chérie me fait remarquer que pour le même prix j'ai les 8 jettables avec les lames de la gamme du dessus (oui ceux avec la crème à l'aloë verà... ;-)). Bref j'ai fini par acheter les jettables et tan pis pour l'environnement je metterai plus de plastique à la poubelle. Ce que je ne comprends pas c'est que ces jettables doivent pourtant sûrement coûter plus cher à fabriquer puisqu'il y a beaucoup plus de plastiques mais finalement ils coûtent moins cher à l'achat... Késako ?
  • Vous avez sûrement remarqué que aujourd'hui presque tous les supermarchés ne distribuent plus de sac jettables mais vous vend des sac recyclables à .015€ en moyenne. Ce qu'il faut savoir c'est que les sacs plastiques jettables de l'époque étaient créés à partir du recyclage de déchets pétroliers issus du raffinage du pétrole. Bref on faisait des sacs en recyclant quelque chose qui sinon serait rejeter dans la nature et qui polluerait énormément. Donc comme jeste envers l'environnement on arrête d'utiliser un produit du recyclage pour utiliser un produit issu de produits pétroliers plus purs, qui coûtent plus cher et sont autant polluants (même plus sûrement). Il faut savoir que aujourd'hui le lobbying des supers marchés est en train de militer pour faire passer une loi interdisant le sac plastique jettable pour favoriser le sac plastique recyclable parceque soit disant le sac plastique jettable n'est pas recyclabe. FAUX! Non seulement le sac plastique jettable est déjà du recyclage mais en plus lorsqu'il est jetté avec les ordures ménagère il a sont rôle dans le cycle de recyclage. En effet les quelques hydrocarbures qu'il contient favorise la combustion des ordures ménagère afin de créer de l'énergie. Sans ces sacs cette combustion est donc moins bonne, la production en énergie aussi et il reste sûrement plus de déchets ménager non brûlés dans les résidus de la combustion. Reste à savoir le niveau de pollution que représentent ces déchêts.
    Je vous vois venir vous allez me dire que au moins maintenant les sacs plastiques trainent moins dans la rue que à l'époque. Que des sacs plastiques ca ne se bio-dégrade pas. C'est à la fois vrai et faux. En effet ces sacs plastiques se bio-dégrade à la lumière, donc c'est vrai que sous terre ou une masse de feuille ils peuvent y rester des années et des années parceque c'est un produit stable sans réactions chimique avec son environnement. Cela dit il existe aujourd'hui des additifs que l'on peut méler au plastique qui va le rendre bio-dégradable en quelques mois. Le problème d'un tel additif est que le sac commence à se dégrader dès sa production et que ca coûte de l'argent... Sachant que les super marchés gagnent maintenant un fric monstre sur leurs sacs recyclables, qui finissent pour la plupart à la poubelle, alors que à l'époque les sacs jettables leur coûtaient un fric encore plus monstrueux...

Bref tant que les lois seront vôtées suite à des pessions de lobbys motivés par le gain l'environnement est dans la merde...

Le sac jettable bio-degradable