Dans quel monde vis t'on ? Nous avons d'un côté un état qui prend des mesures pour faire ralentir les français. D'un autre côté des constructeurs automobiles qui fabriquent des voitures toujours plus puissantes et des pétroliers qui forcément s'en frottent les mains (plus ça va vite, plus ça consomme). Au milieu de tout ça nous avons, il faut bien l'avouer, le français qui aime rouler vite, avoir de belles voitures puissantes et surtout enfreindre la loi. Bah quoi la loi, c'est plus une ligne de conduite qu'un véritable code non ? Le français est roublard, toujours prêt à franchir la ligne. Pas beaucoup, juste un peu... French touch...

Bref tout ce petit monde tape dessus pour essayer de faire avancer son camp. Le plus marrant cependant est quand même le déchirement entre les décideurs eux même. Et oui, à l'UMP on a de grosses voitures rutilantes ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir en profiter à fond lors des voyages à Deauville ou Meugève non ? Enfin ce qui serait dommage c'est de se faire prendre par un radar et de perdre quelques points et quelques euros. Faut quand même pas déconner, les lois c'est surtout pour les autres. Avez vous déjà roulé sur l'A13 lors de grands week-ends ensoleillé ? Non, alors allez y vous y verrez toute sortes de grosses voitures qui roulent en moyenne à 150Km/h. Si vous regardez bien sur le côté de la route vous verrez aussi quelques inutiles gendarmes cachés dans les platanes, toujours les mêmes platanes, toujours aussi facile à éviter pour les habitués qui roulent vite, très vite. Ils ressemblent un peu à ces radars fixes. Ils ne chopent que les étourdis et les touristes. C'est bien là tout le problème de ces radars, ils ne chopent pas assez de monde! Alors retirons leurs panneaux, comme ça ils choperont plus de monde. Enfin, il choperont plus de touristes et d'étourdis. Vous savez ces touristes qui roulent vite mais qui savent lire les panneaux et donc ne se faisaient pas choper. Des étourdis qui respectent la limite mais qui, parfois, ne font pas attention au poids de leurs pieds et se retrouve à 140, les panneaux avait au moins l'avantage de les faire regarder leurs compteurs et donc de ralentir. Tous ces gens maintenant ne feront plus que piler très sèchement et au dernier moment au niveau du radar provoquant sûrement pas mal d'accidents (cf : rue89). L'état sera donc satisfait. Plus de flash, plus de sous et ses grosses légumes elles, continueront à rouler à plus de 150 sur les routes françaises parce que tout les habitués savent où sont les radars fixes et les gendarmes...

J'ai hâte de voir les touristes débarquer cet été, la dette de l'état devrait diminuer, le prix de nos assurances en revanche...

En tout cas là pour le moment on se fiche de nous... Voilà quelques chiffres de 2009 du gouvernement (1) pour le prouver (j'attends les chiffres 2010) :

  • Plus de deux tiers des personnes tuées sur les routes (70,7 %) le sont en rase campagne
  • 85,2 % de la mortalité routière se produisent sur les routes communales ou départementales.
  • 30 % des personnes tuées sur la route le sont dans un accident en présence d’un taux d’alcool supérieur au taux légal (taux positif)
  • Parmi les 3 956 accidents mortels de 2009, la vitesse (vitesse inappropriée aux circonstances et ou dépassement de la vitesse maximale autorisée) reste toujours la cause majeure de la mortalité routière. Si tous les conducteurs avaient seulement respecté les limitations de vitesse, au moins 760 vies auraient pu être épargnées en 2009 (17,9 % de l’ensemble de la mortalité routière).

(Oui je suis d'accord 17.9% c'est LA CAUSE MAJEURE de la mortalité. 30% pour l'alcool selon l'arithmétique enarquienne c'est moins)

Références :

1 - Rapport 2009 de la sécurité routière